Diagnostique préimplantatoire (DPI)

QU’EST QUE C’EST?

Le Diagnostic Génétique Préimplantatoire détecte la présence des modifications génétiques et chromosomiques les plus courantes dans les embryons, permettant ainsi au bébé de naître en bonne santé et exempt de maladies héréditaires graves.

pgt-a

Test génétique préimplantatoire pour l’aneuploïdie: Permet de détecter des anomalies dans le nombre de chromosomes (aneuplodies). Normalement, une personne a 23 paires de chromosomes, soit 46 au total. Cependant, parfois l’un de ces chromosomes a trois copies (trisomie) ou un seul (monosomie), entraînant des altérations génétiques. Certains exemples de trisomie sont le syndrome de Down (chromosome 21) ou le syndrome de Klinefelter (un chromosome X supplémentaire), qui ne concerne que les hommes. Parmi les altérations monosomales, nous avons le syndrome de Turner, dans lequel une femme a un seul chromosome X.

pgt-m

Tests génétiques préimplantatoires pour la monogénique: maladies monogéniques qui se développent en raison de la modification de l’information génétique d’un gène particulier. La thalassémie, l’hémophilie ou la fibrose kystique font partie de ce groupe.

Les maladies héréditaires ont pour origine des anomalies de l’ADN que les parents transmettent à leurs enfants, qu’il s’agisse d’altérations génétiques ou chromosomiques. L’analyse DGP permet de les détecter dans des embryons développés à partir d’un traitement de procréation assistée pour ne sélectionner que ceux en bonne santé.

Pour qui est-ce?

EMBRYON GRAPHIQUE

  • Embryons sains
  • Embryons altérés

La edad tiene un impacto negativo sobre la calidad de los óvulos, de forma que a mayor edad, más alto será el porcentaje de embriones con alteraciones cromosómicas. Por ello, en este grupo de pacientes será más beneficioso hacer el DGP para descartar los embriones alterados y aumentar las posibilidades de embarazo con una transferencia de un embrión sano.

La principal causa de los fallos de implantación y los abortos son las alteraciones cromosómicas del embrión, por lo que en pacientes con fallos de tratamientos previos se recomienda realizar el DGP para obtener mayor información y aumentar las posibilidades de éxito.

En pacientes con parámetros seminales muy alterados o estudios tipo FISH de espermatozoides patológicos, también se recomienda hacer DGP ya que podemos encontrar un número de embriones alterados por encima de lo habitual.

Pacientes afectos o portadores de alteraciones cromosómicas hereditarias.

  • Mayor rapidez a la hora de conseguir la gestación, ya que evitamos transferir embriones alterados que probablemente no diesen embarazo.
  • Disminuir la probabilidad de aborto
  • Evitar el nacimiento de niños con alteraciones cromosómicas
  • Ventajas económicas. Aunque este tipo de análisis puede incrementar el precio del tratamiento en un inicio, en muchos casos el coste global es menor. La razón es que evitamos el gasto de transferencias infructuosas y de mantenimiento de embriones que descartaríamos directamente en caso de presentar alteraciones.

FAQ

QUESTIONS FRÉQUENTES
  • Le DGP peut-il garantir la naissance d’un enfant en parfaite santé ?

Aujourd’hui, il n’existe aucune technique pouvant garantir à 100% la santé d’un enfant. Avec le DGP, qui est le plus couramment pratiqué (PGT-A), nous pourrons étudier les altérations chromosomiques (syndromes tels que Down, Edwards ou Patau), mais nous n’écarterons pas les malformations ou maladies génétiques comme la fibrose kystique, la dystrophie musculaire, les thalassémies…

Dans le cas où le patient est porteur d’une de ces maladies génétiques, il sera possible en faisant une étude préalable, avec le PGT-M, d’étudier cette maladie particulière sur l’embryon, mais pas toutes les maladies génétiques qui existent.

  • L’embryon peut-il être affecté lors de la biopsie pour le DGP ?

La possibilité qu’un embryon dégénère à la suite de la biopsie est minime. La technique est hautement structurée et chez Ovoclinic nous avons des professionnels avec l’expérience nécessaire.

De plus, la biopsie de l’embryon au stade de blastocyste s’est avérée être une technique sûre qui ne nuit pas au futur bébé.

  • Puis-je avoir des enfants en bonne santé si j’ai une maladie génétique ?

Selon le type d’hérédité de la maladie, la probabilité d’avoir un enfant affecté sera de 25 à 50%. Le moyen de l’éviter serait le DGP.

Tout d’abord, une étude génétique doit être réalisée pour identifier l’altération et le gène responsables de la maladie. Par la suite, un examen informatif est requis. Cet examen nous aide à obtenir les informations nécessaires pour pouvoir étudier cette altération de l’embryon, et nécessite parfois de la participation des membres de la famille des patients. L’examen informatif, une fois réalisé, est utile pour tous les cycles de traitement nécessaires.

VÉRIFIEZ NOS TARIFS
B

êta-hCG positive:: hormone produite par le corps une fois l’embryon implanté dans l’utérus. Calculé après 10/12 jours après le transfert d’embryon.

Grossesse clinique: calculée sur 5 semaines de gestation par échographie. Sa présence est un signe d’implantation de l’embryon dans l’endomètre.

SEF (Société Espagnole de la Fertilité). Les tarifs indiqués ici correspondent au dernier rapport publié par l’agence.

TAUX DE GROSSESSE CLINIQUE
0%
TAUX BÊTA - HCG
0%
TAUX DE GROSSESSE CLINIQUE SEF
0%