Fécondation In Vitro

La fécondation in vitro est l’union de l’ovule et du sperme dans le laboratoire, à l’extérieur du ventre de la mère. Il est appliqué dans les cas où l’insémination artificielle s’est révélée inefficace pour obtenir une grossesse.

La fécondation peut avoir lieu par FIV conventionnelle ou par ICSI (Injection Intracitoplasmique de Spermatozoïde).

Pour qui est-ce?

  • Les patients chez lesquels des traitements antérieurs simples ont échoué, tels que l’insémination artificielle.
  • Les femmes avec des blessures ou l’absence de trompes de Fallope.
  • Les cas d’endométriose sévère.
  • Les femmes de qualité ovocitaire insuffisante.
  • Les echecs d’implantation répétés.
  • Les couples avec du sperme de basse qualité.

ÉTAPES

À travers les gonadotrophines par voie sous-cutanée. Des contrôles échographiques et sanguins périodiques sont effectués pour contrôler la maturation des ovules. L’idéal est d’atteindre une maturation d’environ 8 à 10 ovules pour avoir de bonnes chances de succès.

À travers les gonadotrophines par voie sous-cutanée. Des contrôles échographiques et sanguins périodiques sont effectués pour contrôler la maturation des ovules. L’idéal est d’atteindre une maturation d’environ 8 à 10 ovules pour avoir de bonnes chances de succès.

Pour cela, nous avons deux méthodes:

  • FIV conventionnelle: chaque ovule est placé sur une plaque pour être cultivé avec plusieurs milliers de spermatozoïdes et il faut 24 heures pour que la fécondation ait lieu.

  • ICSI: technique qui consiste à injecter un seul spermatozoïde dans l’ovule, à l’aide d’une micropipette, à l’aide d’un microscope spécial. À l’heure actuelle, certains centres disposent déjà d’un nouveau microscope qui permet de réaliser cette technique avec beaucoup plus de grossissements, appelé IMSI. De cette façon, nous pouvons être beaucoup plus précis dans l’injection de sperme.

Tras la fecundación, los embriones permanecen en incubadores que mimetizan al máximo las condiciones en las que se encontrarían los embriones en el útero materno.  Durante todo el proceso los embriólogos analizan su morfología y el número de sus células para determinar la calidad de cada embrión.

El embrión permanece en estos incubadores durante cinco o seis días, hasta que alcanza el estadío de blastocisto. En esta fase de su desarrollo, es posible determinar con más precisión cuáles son los embriones de mayor calidad y, por tanto, los que ofrecen un mayor potencial de implantación y más posibilidades de lograr un embarazo exitoso.

De entre los embriones que han alcanzado la fase de blastocisto, se seleccionará  el de mejor calidad para ser transferido al útero materno. Si hay más blastocistos de buena calidad, serán vitrificados para ser empleados en posteriores ciclos en caso necesario, evitando tener que pasar nuevamente por una  estimulación ovárica.

En la transferencia embrionaria se emplea un catéter  especial para depositar el embrión seleccionado en el interior del útero. Dicho catéter será guiado gracias a la realización de una ecografía que nos permitirá asegurarnos de que se deposita el embrión en la localización perfecta del útero. Es un procedimiento sencillo e indoloro, que se realiza de forma ambulatoria y no requiere de sedación. Tras la transferencia, la paciente se puede incorporar a su vida normal.

TRAITEMENTS CONNEXES

FAQ

QUESTIONS FRÉQUENTES
  • Pourrai-je mener une vie normale pendant le traitement de fécondation in vitro ?

Pendant le traitement, il est possible d’avoir une gêne abdominale et une sensation de gonflement, mais la grande majorité des patientes peuvent continuer leur vie normale. Le seul jour où il est conseillé de se reposer à la maison serait le jour de la ponction folliculaire, car cette intervention nécessite l’administration de sédatifs. Le lendemain, il est possible de reprendre le travail sans problème.

  • Si la fécondation in vitro échoue, combien de temps dois-je attendre avant de commencer un nouveau traitement ?

Aucun avantage n’a été constaté à laisser s’écouler du temps entre la fécondation in vitro et le traitement suivant. Ainsi, avec l’arrivée des règles après un bêta négatif, une nouvelle fécondation in vitro ou une préparation endométriale par cryotransfert peut commencer si les embryons ont été vitrifiés (lien vers cryotransfert).

Évidemment, avant de commencer un nouveau traitement, les patients doivent être récupérés physiquement et psychologiquement, et il faut vérifier qu’il n’y a aucun facteur qui indique que nous devrions effectuer des examens supplémentaires avant de faire une nouvelle tentative.

  • Quand a lieu l’implantation, que dois-je faire après le transfert ?

L’implantation de l’embryon doit avoir lieu dans les 3 jours suivant le transfert de l’embryon, il est donc recommandé de poursuivre une vie normale mais d’éviter des efforts importants surtout lors des premiers jours. De plus, il est d’une importance vitale de suivre l’horaire des médicaments indiqué par le gynécologue.

VÉRIFIEZ NOS TARIFS
B

êta-hCG positive:: hormone produite par le corps une fois l’embryon implanté dans l’utérus. Calculé après 10/12 jours après le transfert d’embryon.

Grossesse clinique: calculée sur 5 semaines de gestation par échographie. Sa présence est un signe d’implantation de l’embryon dans l’endomètre.

SEF (Société Espagnole de la Fertilité). Les tarifs indiqués ici correspondent au dernier rapport publié par l’agence.

TAUX DE GROSSESSE CLINIQUE
0%
TAUX BÊTA - HCG
0%
TAUX DE GROSSESSE CLINIQUE SEF
0%