Fécondation in vitro

FECONDATION IN VITRO (FIV)

A Ovoclinic nous avons des taux élevés dans la réussite de la fécondation in vitro.
Vous voulez en savoir plus ce traitement de procréation assistée ?

  • Hidden
    AAAA slash MM slash JJ
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Responsable: Ovoclinic (FIV Marbella S.L.)
Finalité: Fournir des informations ou des services que vous demandez
Légitimation: Consentement exprès et intérêt légitime.
Destinataires: Aucune donnée ne sera cédée à des tiers, sauf obligation légale.
Droits: Accéder, rectifier et supprimer les données ainsi que autres droits, comme expliqué dans les informations complémentaires.
Informations complémentaires: Vous pouvez consulter des informations et des détails supplémentaires dans notre section sur la protection des données.

FECONDATION IN VITRO : QU’EST-CE QUE C’EST ?

La fécondation in vitro (FIV) est un traitement de procréation assistée de haute complexité. Le traitement de fécondation in vitro se fait avec l’union entre un ovule et un spermatozoïde en laboratoire afin d’obtenir des embryons de bonne qualité pour postérieurement être transférés dans l’utérus et donner lieu à une grossesse.

L’embryon résultant de cette union sera implanté dans l’utérus maternel, facilitant de cette manière autant la fécondation que le taux de survie de l’embryon.

Au sein de ce traitement, il existe deux variants, d’un côté, nous avons la FIV conventionnelle, et d’un autre, l’ICSI (Injection Intracytoplasmique de Spermatozoïdes).

POURQUOI CHOISIR OVOCLINIC POUR MON TRAITEMENT DE FIV ?

A Ovoclinic nous offrons la possibilité de réussir votre traitement avec les garanties maximum, offrant aux futurs parents des plans de Garantie de Grossesse et Naissance.

Nous comptons de hauts taux de réussite pour cette technique de procréation assistée, concrètement, les taux de réussite pour le taux bêta HCG sont de 73% avec le transfert de deux blastocystes et un âge moyen de 36,8 ans.

Nous soutiennent aussi nos 20 ans d’expérience dans les traitements de procréation assistée de haute complexité, ainsi qu’un traitement de proximité et personnalisé avec tous nos patients;

QUI PEUT SE SOUMETTRE A UN TRAITEMENT DE FECONDATION IN VITRO (FIV) ?

Ce type de traitement est recommandé pour les cas suivants :

  • Patients avec des échecs antécédents dans des traitements avec l’insémination artificielle
  • Femmes d’un âge avancé, avec des ovocytes de basse qualité
  • Femmes avec des lésions sur les Trompes de Fallope ou leur absence
  • Femmes avec une endométriose sévère
  • Couples au sein desquels l’homme présente un spermogramme avec une basse qualité séminale
  • Patients qui ont besoin de faire un diagnostique génétique préimplantatoire

PHASES DU TRAITEMENT DE FECONDATION IN VITRO (FIV)

Pendant un cycle naturel, une femme ne produit qu’un ovule. Avec la stimulation ovarienne contrôlée, nous essayons de produire plusieurs ovules pour ainsi avoir de plus grandes probabilités d’obtenir un embryon donnant lieu à la grossesse.

Pour cela, la future mère doit se faire administrer des injections sous-cutanées d’hormones – similaires à celles produites par son propre corps – pour produire une augmentation multifoliculaire donnant lieu au développement de plusieurs ovules.

De manière périodique nous réaliserons des contrôles échographiques et des analyses de sang pour évaluer la maturation des ovules. Le traitement dure généralement une douzaine de jours.

Une fois les ovules matures, on programme une ponction ovarienne pour les extraire. Cette intervention est un procédé simple réalisé dans un bloc chirurgical, sous sédatif, et qui ne dure généralement pas plus de dix à quinze minutes.

Après cela, la patiente doit rester environ 2 heures en observation dans la clinique, et peut ensuite rentrer chez elle pour se reposer le reste de la journée.

On prend aussi un échantillon de sperme avec lequel on inséminera plus tard les ovules.

Le traitement peut être réalisé de deux manières dépendant du cas.

  • FIV conventionnelle : l’union entre l’ovule et le spermatozoïde se réalisant sur une plaque en verre. L’ovule se dépose à côté d’une goutte contenant des milliers de spermatozoïdes et on attend 24 heures pour que se produise la fécondation de manière naturelle.
  • ICSI : Dans ce cas-ci, nos embryologues sélectionnent individuellement chaque spermatozoïde et, grâce à une technique très précise, injectent un spermatozoïde à l’intérieur de chaque ovule.

Après la fécondation, les embryons restent dans des incubateurs imitant au maximum les conditions dans lesquelles ils se trouveraient dans l’utérus de la femme. Durant tout le processus, les embryologues sont attentifs au développement embryonnaire, analysant leur morphologie et le nombre de leurs cellules pour déterminer la qualité de chaque embryon.

L’embryon reste dans ces incubateurs pendant cinq ou six jours, jusqu’à atteindre l’état de blastocyste. A ce stade de son développement, il est possible de déterminer avec plus de précision quels seront les embryons de meilleur qualité et, ainsi, ceux qui offrent le plus grand potentiel d’implantation et plus de possibilités de réussir à mener une grossesse à terme.

Dernière étape de la fécondation in vitro et la plus importante. Pour réaliser le transfert embryonnaire, il faut préparer l’utérus de la patiente pour s’assurer que l’endomètre a la grosseur adéquate pour recevoir l’embryon et réussir la grossesse.

Entre les embryons qui ont atteint la phase de blastocyste, on sélectionnera celui de meilleure qualité pour être transféré à l’utérus maternel. S’il y a plus de blastocystes de meilleur qualité, ils seront vitrifiés pour être employés dans des cycles postérieurs si nécessaire, évitant d’avoir à passer à nouveau par une stimulation ovarienne.

Durant le transfert d’embryons, on utilise un cathéter spécial pour déposer l’embryon sélectionné à l’intérieur de l’utérus. Ce cathéter sera guidé par la réalisation d’une échographie qui nous permettra de nous assurer que l’embryon soit déposé dans la localisation parfaite de l’utérus. C’est un procédé simple et indolore, qui se réalise de manière ambulatoire et qui ne nécessite pas de sédation. Après le transfert, la patient peur retourner à sa vie normale.

Approximativement 11 jours après le transfert embryonnaire, la patiente devra faire un test de grossesse pour voir si le traitement a réussi ou non.

C’est à ce moment-là que les programmes de Garantie de Grossesse et de Naissance d’Ovoclinic prennent toute leur importance.

NOUS REPONDONS A QUESTIONS SUR LE TRAITEMENT FIV

POURRAI-JE VIVRE NORMALEMENT PENDANT LE TRAITEMENT DE FECONDATION IN VITRO ?

Au cours du traitement il est possible de ressentir des maux de ventre et d’avoir une sensation de gonflement, mais la grande majorité des patientes peuvent continuer leur routine habituelle. Le seul jour où il est conseillé de se reposer chez soi est le jour de la ponction folliculaire, comme ce procédé précise l’administration d’un sédatif. Le jour suivant il est possible de reprendre son activité professionnelle sans problèmes.

SI LA FIV NE MARCHE PAS : COMBIEN DE TEMPS DOIS-JE ATTENDRE POUR COMMENCER UN NOUVEAU TRAITEMENT ?

Aucun bénéfice n’a été prouvé en laissant passer un temps entre la fécondation in vitro et le traitement suivant.

Pour cela, après un test de grossesse négatif et le premier cycle menstruel postérieur à celui-ci, on peut commencer une nouvelle fécondation in vitro ou une préparation de l’endomètre pour un cryo-transfert dans le cas où l’on possède des embryons vitrifiés.

Avant de commencer un nouveau traitement, à Ovoclinic nous nous assurons de la santé tant physique que psychologique des patients, en vérifiant que tout va bien avant de faire un nouvel essai.

QUAND SE PRODUIT L’IMPLANTATION ? QUE DOIS-JE FAIRE APRES LE TRANSFERT ?

L’implantation de l’embryon doit se produire dans les 3 jours suivants le transfert embryonnaire, pour cela il est donc recommandé de continuer à vivre normalement mais d’éviter les efforts importants, surtout lors des premiers jours. De plus, il est d’importance vitale de continuer à prendre le traitement indiqué par le gynécologue.

PUIS-JE FINANCER MON TRAITEMENT ?

Depuis Ovoclinic, nous offrons des plans de financement sur mesure pour que vous pussiez réaliser votre rêve de former une famille.

Votre traitement de fécondation in vitro peut être financé à partir de 78,99€ par mois. Informez-vous sans engagement.

TRAITEMENTS CONNEXES