Vitrification des ovules

Qu’est-ce que la préservation de la fertilité ?

La vitrification est une méthode de congélation réalisée avec de l’azote liquide, appliquant un traitement cryoprotecteur spécial qui empêche la formation de cristaux de glace. De cette manière, il est possible de garder un ovocyte indéfiniment au fil du temps, en conservant sa capacité de reproduction intacte. Pour cette raison, il est préférable de préserver sa fertilité avant 30 ans, ou tout au plus avant 35 ans, lorsque les ovocytes sont de meilleure qualité.

Une fois le traitement terminé, les ovocytes sont prélevés par ponction folliculaire. Le processus est effectué dans une salle d’opération, sous anesthésie afin que vous ne ressentiez aucune douleur.

La vitrification des ovules vous offre la possibilité de décider quand vous voulez être mère, sans la pression de votre horloge biologique. Avec cette technique, nous préservons votre fertilité indéfiniment afin que vous puissiez commencer votre projet de maternité au moment où vous serez prête.

Pour des raisons sociales ou personnelles (rythmes de vie actuels, manque de sécurité d’emploi ou partenaire stable), de plus en plus de femmes décident de reporter leur maternité à plus de 35 ans. Cependant, au fur et à mesure que cet âge passe, la fertilité d’une femme commence un processus de déclin qui s’accélère à l’approche de 40 ans. La réserve ovarienne diminue de plus en plus, ce qui rend très difficile de tomber enceinte naturellement.

Á mesure que le nombre d’ovocytes contenus dans les ovaires diminue, leur qualité diminue également. Cela se traduit par une probabilité plus grande de subir des échecs d’implantation, de fausses couches spontanées à répétition et de développer des modifications chromosomiques chez le bébé, telles que le syndrome de Down.

La vitrification des ovules est la technique qui vous permet de choisir le moment le plus approprié pour avoir un enfant, sans la pression de votre propre horloge biologique.

GESTION D'ÂGE

18-24 86%
25-30 80%
31-35 65%
36-40 45%
41-45 5%

POUR QUI EST-ELLE INDIQUÉE?

  • Femmes qui veulent reporter l’âge d’avoir un enfant
  • Patientes atteintes de cancer qui vont subir une chimiothérapie ou une radiothérapie
  • Femmes avec une réserve ovarienne inférieure à la normale, qui ont un risque plus élevé de ménopause précoce
  • Patientes qui ont besoin d’interventions ovariennes invasives

VOUS DECIDEZ QUAND

QUELLES SONT LES ÉTAPES DU PROCESSUS ?

D’abord, la patiente doit s’administrer des injections sous-cutanées d’hormones pareils à ceux produits par son propre corps. Au cours d’un cycle naturel, une femme produit un seul ovule. Avec la stimulation ovarienne, nous essayons de faire développer plusieurs ovules, au moins 10, pour ainsi avoir de plus grandes probabilités d’obtenir un embryon qui donnera lieu à une grossesse future.

Au bout de dix ou douze jours de traitement environ, on procède à l’extraction des ovules au moyen d’une ponction. Le processus ne dure généralement plus de dix ou quinze minutes et se déroule dans une salle d’opération, sous sédation.

Les ovocytes (ovules) sont traités avec des substances cryoprotectrices qui éviteront la formation de cristaux de glace sur leur structure, ce qui pourrait les endommager. La vitrification est un processus de congélation ultra rapide grâce à l’azote liquide. Cette technique permet de conserver les ovocytes d’une patiente de manière indéfinie, conservant leurs propriétés intactes pour les utiliser plus tard, lors d’un traitement de FIV.

Chez Ovoclinic nous sommes spécialisés dans la vitrification et dévitrification d’ovocytes, étant donné que nous sommes depuis des années une banque d’ovules de référence, et que nos taux de survie des ovocytes après leur décongélation se rapprochent au 100%.

I am text block. Click edit button to change this text. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

FAQ

QUESTIONS FRÉQUENTES
  • Jusqu’à quel âge puis-je être mère avec mes ovules vitrifiés ?

En Espagne, il n’y a pas de limite d’âge légale, bien qu’il soit établi que la mère doive pouvoir mener une grossesse sans problème pour elle ou pour l’enfant. Pour cette raison, la limite qui est généralement utilisée est de 50 ans, bien que la recommandation des professionnels soit de ne pas retarder la maternité car avec l’âge la possibilité de complications augmente.

  • Combien de temps mes ovules peuvent-ils rester vitrifiés ?

Avec les techniques actuelles de vitrification, les ovocytes sont conservés intacts, de sorte qu’ils ne perdent pas leur qualité avec le temps.

  • Vais-je perdre ma réserve ovarienne si je vitrifie mes ovules ?

Non, chaque mois, l’ovaire lance un groupe de follicules. Dans un cycle naturel, un seul d’entre eux croît et ovule, et le reste est perdu. Ce que nous faisons avec la stimulation ovarienne, c’est de sauver ces follicules qui allaient être perdus, afin de ne pas « gaspiller » les ovules de cycles futurs.

  • Si j’ai un cancer, à quel moment dois-je préserver mes ovocytes ? Combien de temps cela prendra-t-il ?

En général, la conservation doit être faite avant d’entreprendre une chimiothérapie ou un traitement gonadotoxique. Dans la plupart de ces processus oncologiques, par exemple pour le cancer du sein, il s’écoule un certain temps entre l’opération et le début de la chimiothérapie. C’est le moment idéal pour procéder à la préservation de la fertilité. Chez les femmes souffrant de cancer, des protocoles spécifiques sont utilisés pour pouvoir démarrer la stimulation à tout moment du cycle et ainsi profiter au maximum de ce temps. En général, nous aurons terminé le traitement dans un délai maximum de 15 jours. Parfois, si nécessaire, il est possible de le faire durant plus d’un cycle pour accumuler un plus grand nombre d’ovocytes.

  • Si j’ai un cancer du sein, la stimulation ovarienne pour la vitrification des ovocytes augmente-t-elle mon risque ?

Dans les cancers du sein hormono-dépendants, il y a toujours la peur d’aggraver le pronostic lorsque une stimulation ovarienne est effectuée. Cependant, il existe des protocoles spécifiques pour stimuler ces patientes qui intègrent des agents antiœstrogéniques tels que le létrozole. Grâce à l’utilisation de ces médicaments, l’augmentation de l’estradiol dans le sang est très similaire à celle d’un cycle naturel.