Scroll Top

Grossesse avec la méthode ropa : en quoi consiste cette technique ?

Método ROPA en Ovoclinic

Le mardi dernier, l’influenceuse Dulceida et son partenaire ont annoncé sur Instagram qu’ils ont réussi à concevoir un bébé grâce à la Méthode ROPA. Un traitement de procréation médicalement assistée qui permet aux couples de femmes de partager la maternité, où sa partenaire Alba Paul a fourni l’ovule et elle portera le bébé.

Mais savez-vous vraiment ce qu’est la Méthode ROPA ? Nous vous expliquons ci-dessous en quoi elle consiste, comment elle est réalisée et quels sont ses avantages.

QU’EST-CE QUE LA MÉTHODE ROPA ?

Ces dernières années, la Méthode ROPA est devenue une option de plus en plus populaire pour les couples de femmes qui souhaitent fonder une famille. Un procédé dans lequel l’une des femmes fournit l’ovule qui sera fécondé par le sperme d’un donneur, tandis que l’autre femme porte l’embryon dans son utérus.

Une technique de procréation médicalement assistée qui offre une façon unique de partager l’expérience de la maternité, en promouvant l’égalité des droits pour tous les types de familles et en garantissant que les deux femmes puissent jouer un rôle essentiel dans la conception et le développement du bébé.

En Espagne, la Loi sur la Procréation Médicalement Assistée 14/2006 interdit le don non anonyme de gamètes, mais inclut comme exception la Méthode ROPA pour les mariages égalitaires. De plus, elle permet à la femme qui ne porte pas l’embryon d’être reconnue comme mère sans adoption.

POUR QUI LA MÉTHODE ROPA EST-ELLE RECOMMANDÉE ?

La Méthode ROPA est particulièrement recommandée pour les couples de femmes qui souhaitent avoir un enfant et désirent expérimenter la maternité de manière équitable. Pour de nombreux couples de même sexe, avoir un enfant ensemble est un rêve partagé, et cette technique offre la possibilité de le réaliser.

De cette manière, les deux femmes peuvent jouer un rôle actif et partager à la fois le processus de conception et la grossesse, renforçant ainsi leur lien en tant que couple avec le futur bébé dès le premier instant, ce qui peut être fondamental pour leur sentiment d’identité en tant que famille.

QUELS SONT LES AVANTAGES DE LA MÉTHODE ROPA ?

Sans aucun doute, le principal avantage de la Méthode ROPA est qu’elle permet une participation conjointe des deux femmes dans le processus de conception et de gestation, créant un lien émotionnel et génétique unique entre les deux mères et le futur bébé. Mais il y a aussi d’autres avantages que nous pouvons souligner :

  • Participation active des deux femmes : la Méthode ROPA permet aux deux femmes du couple de participer activement au processus de conception et de gestation du bébé, créant ainsi un lien unique entre elles.
  • Lien génétique direct : en utilisant l’ovule de l’une des femmes du couple dans le processus de fécondation, l’enfant aura un lien génétique direct avec l’une de ses mères, ce qui peut être particulièrement important pour de nombreuses familles, car cela renforce le sentiment de parenté et d’appartenance.
  • Sécurité juridique et reconnaissance de la maternité : la Méthode ROPA offre une plus grande sécurité juridique et une reconnaissance de la maternité pour les deux femmes. En Espagne, la femme qui ne porte pas l’embryon peut être légalement reconnue comme mère de l’enfant, fournissant ainsi tranquillité d’esprit et sécurité juridique et permettant au couple de se concentrer sur le plaisir de leur grossesse et de se préparer à l’arrivée de leur enfant en sachant que leur famille est légalement protégée.

COMMENT LA MÉTHODE ROPA EST-ELLE RÉALISÉE ?

Le processus de la Méthode ROPA comprend plusieurs phases, notamment la stimulation ovarienne, l’extraction des ovules, la fécondation in vitro (FIV), la sélection de l’embryon et le transfert à l’utérus de la femme porteuse.

  1. Stimulation ovarienne : la femme du couple qui fournira les ovules reçoit un traitement pour stimuler la production de multiples ovules.
  2. Extraction des ovules : une fois que les ovules sont matures, une intervention chirurgicale simple est réalisée pour les extraire.
  3. Fécondation in vitro (FIV) : les ovules extraits sont fertilisés en laboratoire avec le sperme d’un donneur anonyme.
  4. Sélection de l’embryon : après quelques jours, l’embryon (blastocyste) le plus viable est sélectionné pour être transféré à l’utérus de la femme porteuse.
  5. Transfert à l’utérus : l’embryon sélectionné est transféré à l’utérus de la femme porteuse, où il s’implantera et se développera pendant la grossesse.

Publications similaires