Puis-je devenir mere si j’ai une endometriose ?

endometriosis

L’endométriose est une maladie de plus en plus courante qui affecte les organes reproducteurs des femmes, généralement les ovaires, les trompes de Fallope et la cavité pelvienne en général et, par conséquent, affecte leur fertilité.

Ce type de maladie est une affection dans laquelle un tissu similaire à celui qui tapisse l’intérieur de l’utérus (appelé « endomètre ») s’implante à l’extérieur de l’utérus. Lorsque l’endométriose affecte les ovaires, des kystes appelés endométriomes se produisent. L’une des principales complications de cette maladie est l’état de fertilité puisque, entre un tiers et la moitié des femmes atteintes d’endométriose, présentent un certain type de problème de reproduction. L’un des principaux symptômes est la douleur pelvienne pendant les jours de menstruation.

On estime que l’endométriose affecte 1 femme sur 10 pendant leurs années de procréation (c’est-à-dire entre 15 et 49 ans), ce qui équivaut à environ 176 millions de femmes dans le monde.*

COMMENT EST-IL DIAGNOSTIQUE ?

Les symptômes les plus courants sont : règles douloureuses, ovulation douloureuse, douleurs pendant ou après les rapports sexuels, saignements abondants, douleurs pelviennes chroniques, fatigue ou infertilité. L’endométriose est l’une des maladies les plus difficiles à diagnostiquer car parfois la patiente ne présente pas de symptômes ou il existe des cas dans lesquels de nombreuses patientes associent une douleur causée par le syndrome prémenstruel ou la menstruation. Pour cette raison, elle passe souvent inaperçue ou est diagnostiquée à des stades plus avancés.

D’autre part, aujourd’hui, il n’existe aucun remède connu, et bien que l’endométriose puisse être traitée efficacement avec des médicaments, la plupart des traitements ne conviennent pas à une utilisation à long terme en raison d’effets secondaires. La chirurgie peut aider à éliminer les lésions d’endométriose et le tissu cicatriciel, mais les taux de réussite dépendent de l’étendue de la maladie.

La grossesse peut soulager les symptômes, mais ce n’est pas non plus la solution pour soulager cette maladie. La réalité est qu’il n’y a pas de remède définitif, mais il existe plusieurs traitements qui ont été développés pour tenter d’atténuer les symptômes et leur évolution.

Grâce aux traitements de procréation assistée, de nombreuses patientes souffrant d’endométriose peuvent tomber enceintes.

PRÉSERVATION DE LA FERTILITÉ

Compte tenu du fait que l’endométriose est une maladie évolutive et que l’âge est un facteur déterminant pour être mère, la vitrification des ovules peut être une solution pour pouvoir « sauver » les jeunes ovules et les utiliser dans l’avenir Chez Ovoclinic, nous recommandons d’opter pour la congélation des ovules avant l’âge de 30 ans, lorsque la femme est dans ses années de fertilité maximale et présente une meilleure qualité ovocytaire.

VOUS AVEZ RATÉ NOTRE DISCUSSION SUR L’ENDOMETRIOSE ?

Notre gynécologue et spécialiste de la fertilité, le Dr María José Bravo et l’influencer et ancienne patiente de FIV – Esther Corb – ont tenu une conférence et une session de FAQ dont le sujet principal était de savoir comment l’endométriose affecte la fertilité. Ne ratez pas la vidéo !

Première visite gratuite 📩 france@ovoclinic.net

Nous vous attendons ! 😊

*Source d’information: https://endometriosis.org/resources/articles/facts-about-endometriosis

Articles associés