Dictionnaire des termes de reproduction assistée

Lab diccionario

Il n’y a pas de meilleure façon de commencer une année que d’acquérir de nouvelles connaissances. La médecine de la reproduction est un domaine très vaste où il existe des termes que les patients doivent comprendre et ajouter à leur vocabulaire quotidien pendant le traitement. Que vous envisagiez de commencer un cycle de procréation assistée ou que vous suiviez déjà un traitement, nous partageons dans cet article les concepts les plus fréquents qui apparaissent généralement au cours du processus.

AVORTEMENT SPONTANÉ

La perte d’un fœtus ou d’un embryon. Il est généralement très fréquent chez les patients d’un âge avancé.

ADOPTION D’EMBRYON

Le transfert d’embryons donnés est une technique de procréation assistée dans laquelle un embryon d’un autre couple est transféré dans l’utérus de la femme receveuse. Couple qui décide de donner anonymement les embryons restants à d’autres personnes afin qu’ils puissent réaliser leur rêve.

AMH (Hormone Anti-Müllérienne)

L’hormone antimüllérienne (AMH) est un indicateur qui nous renseigne sur le nombre de follicules ovariens chez la femme.

Aménorrhée

L’absence de menstruation pendant six mois ou plus.

Anovulation

Cycle avec ou sans menstruation où les ovaires ne libèrent pas d’ovules.

Aspiration de spermatozoïdes épididymaires testiculaires (TESA)

Technique complémentaire de procréation assistée qui consiste à extraire les spermatozoïdes directement du tissu testiculaire par une ponction-aspiration.

Azoospermie

Altération du sperme caractérisée par l’absence totale de sperme après l’éjaculation.

Béta hCG

Test de grossesse sanguin qui mesure le niveau de l’hormone appelée gonadotrophine chorionique humaine (hCG).

Blastocyste

C’est l’une des étapes de l’évolution de l’embryon et elle survient vers le cinquième jour. Grâce à une culture prolongée de blastocystes, il est possible de sélectionner les embryons ayant le plus grand potentiel d’implantation, augmentant ainsi les chances de grossesse.

Béta attente

Jours d’attente – généralement dix – entre le transfert de l’embryon et le test Beta hCG pour vérifier la grossesse.

Caryotype

Un test qui détecte d’éventuelles anomalies génétiques grâce à l’analyse des chromosomes.

Chromosome

Un brin d’ADN qui transporte l’information génétique. Les gens ont 23 paires.

Cycle

L’ensemble du cycle est appelé l’ensemble du processus pour effectuer un traitement de procréation assistée, par exemple une fécondation in vitro (FIV).

Corps Jaune

C’est une masse glandulaire jaune de l’ovaire, formée juste après l’ovulation. Le corps jaune contient de la progestérone et des œstrogènes, et si l’ovule est fécondé, il grossit et libère des hormones pour soutenir la grossesse.

DGP (Diagnostic Génétique Préimplantatoire)

Technique qui consiste en une biopsie et une analyse génétique de l’embryon pour détecter et prévenir la transmission à la progéniture de maladies causées par des altérations génétiques et chromosomiques.

Duel génétique

C’est un processus émotionnel que traverse la mère ou le père qui n’apporte pas ses « gènes » au futur bébé. Il se passe dans les processus de don d’ovules, d’insémination artificielle par donneur ou d’adoption d’embryons.

Eclosion assistée

Technique de laboratoire qui décompose les protéines étrangères d’un embryon afin qu’il puisse s’implanter dans l’utérus.

Grossesse biochimique

Une grossesse confirmée par échographie. Cela la différencie d’une grossesse biochimique ou « chimique ».

Grossesse clinique

Lorsque l’embryon s’implante en dehors de l’utérus, cela conduit à une grossesse extra-utérine. Ces grossesses peuvent entraîner de graves complications.

Embryon

La première étape du développement humain, l’œuf fécondé est appelé un embryon de 8 semaines, après ce temps, ce sera un fœtus.

Endomètre

Tissu qui tapisse ou habille l’utérus. Il est essentiel pour l’implantation correcte de l’embryon.

Endométriose

Condition dans laquelle le tissu endométrial est présent en dehors de son emplacement (au niveau des ovaires, des trompes de Fallope, de la cavité pelvienne, etc.). Cela peut affecter la fertilité d’une femme.

Stimulation ovarienne

Les ovaires d’une femme chaque mois avec les règles génèrent un seul ovule. Avec cette technique, l’objectif est que l’ovaire produise un plus grand nombre de follicules à des fins différentes, soit pour les vitrifier, soit pour les donner, soit pour les utiliser dans des traitements de fertilité.

Insuffisance ovarienne

Fonctionnement inadéquat de l’ovaire ; souvent associée à des niveaux élevés de FSH.

Phase lutéale

La dernière étape du cycle menstruel. Elle commence juste après l’ovulation et se termine avec la grossesse ou les menstruations.

Phase folliculaire

La première phase du cycle menstruel, qui commence lorsque les saignements menstruels commencent et que les follicules commencent à mûrir.

FIV (fécondation in vitro)

Un processus de procréation assistée où l’union de l’ovule et du sperme est réalisée en laboratoire pour obtenir un embryon à transférer ultérieurement dans l’utérus.

Follicule

Sacs remplis de liquide dans les ovaires contenant chacun un ovule.

Gonadotropinas

Type d’hormone utilisée lors de la stimulation ovarienne.

Hypothyroïdie

État dans lequel le corps manque d’hormones thyroïdiennes. Cela peut entraîner de la fatigue, une diminution de la fertilité et un métabolisme lent.

Hystérosalpingographie

C’est une radiographie, après administration d’une substance fluorescente, pour évaluer l’état de l’utérus et vérifier la perméabilité des trompes de Fallope.

Hystéroscopie

Une procédure dans laquelle un dispositif de visualisation fine est inséré à travers le col de l’utérus pour examiner l’utérus.

Hormone lutéinisante (LH)

Phase du cycle menstruel où l’hormone lutéinisante est sécrétée en augmentation, indiquant que l’ovulation est imminente.

ICSI (Injection intracytoplasmique de spermatozoïdes

Il s’agit d’une technique de fécondation in vitro (FIV) où le meilleur sperme est sélectionné pour être inséré dans l’ovule avec une micro-aiguille spéciale.

Implantation d’embryons

Moment où l’embryon adhère à la muqueuse de la cavité utérine.

Infertilité

Incapacité du couple à interrompre naturellement la grossesse.

Insémination artificielle

C’est le traitement de procréation assistée le plus simple qui existe. Elle consiste à déposer l’échantillon de sperme du partenaire ou du donneur, préalablement traité, dans la cavité utérine.

Laparoscopie

Chirurgie réalisée par de petites incisions dans l’abdomen à travers lesquelles une petite caméra est insérée pour évaluer, dans ce cas, le bassin, l’utérus, les ovaires, les trompes de Fallope, etc., et corriger certaines pathologies.

« Matching » génétique

Test sanguin qui permet d’étudier la compatibilité génétique entre deux individus, en excluant autant que possible la probabilité que le futur bébé ait un type de maladie récessive, au cas où la génétique des deux individus ne serait pas compatible.

Méthode ROPA

ROPA est l’acronyme d’une technique de procréation assistée indiquée pour les couples constitués de femmes. L’un d’eux effectue la stimulation ovarienne et l’autre est le receveur des embryons (obtenus par FIV avec du sperme d’un donneur anonyme) et celui en charge de la gestation du bébé.

Oligospermie

Faible concentration de spermatozoïdes dans le sperme.

Ovule

La cellule sexuelle féminine :également appelé ovule ou gamète femelle.

Ovulation

Lorsque l’ovaire libère l’ovule mature pendant le cycle menstruel.

Don d’ovules

Il s’agit d’un traitement de procréation assistée qui se pratique en laboratoire comme la fécondation in vitro, à la différence près que les ovules donnés par une autre femme sont utilisés à la place des ovules de la patiente. Grâce à ce traitement, les femmes qui ne peuvent devenir mères avec leurs propres ovules peuvent y parvenir avec des ovules provenant d’une donneuse anonyme.

Ponction folliculaire

C’est l’extraction des ovocytes qui ont poussé pendant la stimulation. L’extraction est réalisée en ponctionnant les ovaires à travers le vagin. C’est une procédure simple et indolore qui se fait sous sédation anesthésique.

Progestérone

Hormone produite par le follicule ovarien après l’ovulation dans le cycle menstruel normal (ou après injection d’hCG dans la stimulation ovarienne). Joue un rôle important pendant la grossesse. Il aide à préparer l’utérus à contenir un ovule fécondé.

Préservation de la fertilité

C’est une technique de conservation des « jeunes » ovules dans l’azote liquide. Cette technique permet à une femme d’avoir des enfants quand elle le décide.

PGS (Dépistage Génétique Préimplantatoire)

C’est une variante du DPI (Diagnostic Génétique Préimplantatoire) pour l’étude des aneuploïdies de l’embryon.

Nombre de follicules antraux

Indique le nombre de follicules entre 2 et 8 mm visibles par échographie qui sont présents dans les ovaires au début des règles. C’est un marqueur fiable de la réserve ovarienne.

REM (numération des spermatozoïdes mobiles)

Test complémentaire au spermogramme de base, puisqu’il permet d’obtenir plus précisément la qualité séminale. Il indique le nombre de spermatozoïdes à bonne mobilité qui se trouvent dans chaque millilitre d’éjaculat après la préparation de la semence en laboratoire.

Réserve ovarienne

Contrairement aux hommes, qui renouvellent périodiquement leur sperme, les femmes naissent avec un nombre prédéterminé de follicules, ce qu’on appelle la réserve ovarienne. A chaque ovulation, cette réserve diminue en nombre et en qualité, car les ovocytes ont été exposés au passage du temps, aux habitudes de la femme et au milieu environnant tout au long de leur vie.

SOPK (syndrome des ovaires polykystiques)

C’est une condition dans laquelle une femme a un niveau très élevé d’hormones (androgènes). De nombreux problèmes peuvent survenir à la suite de cette augmentation des hormones, comme des irrégularités menstruelles ou des problèmes de fertilité.

Spermogramme

Le spermogramme ou spermogramme est, comme son nom l’indique, un test qui est effectué sur un échantillon de sperme pour connaître, entre autres, la morphologie, la quantité et la motilité du sperme ou, ce qui revient au même, la qualité du sperme.

Tératozoospermie

C’est une altération qui affecte le sperme du mâle dans lequel la plupart des spermatozoïdes ont une forme anormale.

transfert d’embryon

Processus par lequel l’embryon au stade blastocyste est introduit dans l’utérus de la femme. Cette procédure est réalisée après une préparation de l’endomètre par l’administration d’hormones.

Triple sélection de sperme

La triple sélection des spermatozoïdes est une technique spécifique permettant d’assurer la sélection des spermatozoïdes les plus adaptés afin que les embryons issus de leur union avec les ovules de la femme (ou de la donneuse) soient de la meilleure qualité pour atteindre l’objectif ultime : la réalisation de la grossesse.

Varicocele
Varicocèle

Une pathologie qui peut parfois conduire à l’infertilité masculine ; causée par des varices dans le scrotum qui augmentent la température des testicules.

Vitrification

Technique de congélation ultra-rapide dans laquelle la formation de cristaux de glace qui pourraient endommager les ovocytes ou les embryons vitrifiés est évitée. Grâce à cette technique, des ovules et des embryons avec un taux de survie élevé sont obtenus.

Publications similaires