Scroll Top

Puis-je améliorer la qualité de mes ovules naturellement ?

Calidad de óvulos

La question “combien d’ovules ai-je ?” est l’une des plus fréquemment posées par les patientes lors de leur première visite informative à Ovoclinic. Il est d’une importance cruciale de revenir aux origines biologiques pour comprendre comment le passage des années influence la fertilité.

À partir de la semaine 20 de la grossesse, un fœtus de sexe féminin a environ sept millions d’ovules, mais à la naissance, ce nombre diminue à environ un million. Autrement dit, dès le premier jour de sa vie, une femme dispose déjà de tous les ovules qu’elle aura.

En revanche, les hommes produisent du sperme au même rythme tout au long de leur vie. À cet égard, un homme en bonne santé produit environ 100 millions de spermatozoïdes viables chaque jour, mais seulement quelques-uns tenteront de féconder un ovule. Bien que les femmes ne puissent pas créer de nouveaux ovules, elles peuvent prendre soin et maintenir la qualité des ovules existants.

Qu’est-ce que la réserve ovarienne ?

La réserve ovarienne est la quantité d’ovules dont dispose une femme à un moment donné. La diminution de la réserve ovarienne est un processus naturel qui se produit à chaque étape de la vie d’une femme. Dans la vingtaine et jusqu’au début de la trentaine, la femme atteint son plus haut niveau de fertilité, une étape qui se termine vers l’âge d’environ 50 ans, correspondant à la ménopause.

La qualité des ovules est l’un des facteurs clés pour la fécondation, l’implantation et le développement de l’embryon. À un âge plus avancé, il est possible de constater une diminution de la qualité ovocytaire. Une réserve ovarienne optimale est mesurée par la morphologie et la génétique de l’ovule.

Pour évaluer la réserve ovarienne, il est essentiel de consulter un centre de procréation médicalement assistée et de passer une série de tests : échographie trans-vaginale pour évaluer le nombre de follicules antraux (RFA) et le test de l’hormone antimüllérienne (AMH). Les follicules sont de petits sacs remplis de liquide contenant un ovule immature, tandis que l’hormone antimüllérienne est sécrétée par les ovocytes présents dans l’ovaire.

aliments et vitamines pour améliorer la qualité des ovules de manière naturelle

Comme mentionné précédemment, produire de nouveaux ovules de qualité est une mission impossible, car une femme naît avec un nombre déterminé d’ovules. Renforcer les ovocytes existants et tenter d’améliorer naturellement leur qualité est possible grâce à des pratiques saines telles que le sport ou des antioxydants puissants tels que la mélatonine ou la coenzyme Q10.

Chez Ovoclinic, nous partageons les vitamines et les aliments qui peuvent vous aider à améliorer la qualité ovocytaire, que vous envisagiez de tomber enceinte de manière spontanée ou que vous débutiez un cycle de FIV (fécondation in vitro).

Vitamines pour tenter d’améliorer la qualité des ovules :

  • Vitamine E. également connue sous le nom de vitamine de la fécondation, protège les ovules et régule les changements hormonaux.
  • Acides gras Omega 3. qui aident à réguler l’ovulation et peuvent même retarder le vieillissement des ovaires.
  • Vitamine D. qui améliore la qualité du tissu ovarien et de l’endomètre (où l’embryon s’implante).
  • Vitamine C. qui réduit les dommages cellulaires dans tout le corps et augmente l’absorption du fer.

Aliments pour tenter d’améliorer la qualité des ovules :

  • Légumes à feuilles vertes (épinards, laitue, roquette…) riches en calcium, acide folique et fer.
  • Fruits orange et jaune (ananas, citrouille, pêche, carottes…) chargés de bêta-carotène, substance qui protège la couche externe de l’ovule.
  • Avocat, un fruit qui régule les hormones reproductives avec une grande quantité de stimulants naturels pour renforcer la fertilité. Il est riche en graisses saines et en vitamine E.
  • Légumineuses (lentilles et haricots) contenant du fer, de l’acide folique et des fibres, éléments nécessaires pour une alimentation saine.
  • Huile d’olive, à jeun ou au petit-déjeuner, est un allié idéal pour la fertilité et le bon fonctionnement du corps.
  • Fruits secs (noix, noisettes et amandes) riches en sélénium et antioxydants, favorisent la qualité des ovules.

Publications similaires