5 mythes pour augmenter la fertilité

mitos-aumento-fertilidad

La Journée Mondiale de la Fertilité a été célébrée le 4 juin, une journée spéciale pour souligner l’importance des questions de fertilité dans la société actuelle.

La fertilité est la capacité de se reproduire ou de procréer. En revanche, on parle d’infertilité lorsqu’une grossesse n’aboutit pas après un an de rapports sexuels sans contraception, ou lorsqu’il y a des difficultés à maintenir une grossesse.

Dans les cas où la femme ou le couple a moins de 35 ans, il est recommandé de consulter un spécialiste après une année d’essais infructueux pour tomber enceinte. Si vous avez plus de 35 ans, il est conseillé de réaliser un bilan de fertilité de base si vous n’avez pas réussi à tomber enceinte après six mois.

De même, à Ovoclinic nous recommandons de consulter un spécialiste de la fertilité dans les cas où, indépendamment de l’âge, il existe des facteurs de risque antérieurs, tels que l’endométriose, le syndrome des ovaires polykystiques, une chirurgie gynécologique antérieure (masculine ou féminine), des fausses couches, des difficultés érectiles ou le diabète, entre autres.

Nous savons qu’il existe de nombreux mythes sur la fertilité, c’est pourquoi nous avons demandé à Nicole Veras, médecin à Ovoclinic, de démystifier certains des mythes les plus connus afin que vous disposiez de toutes les informations nécessaires.

nous DÉMYSTIFIons 5 MYTHES SUR L’AMÉLIORATION DE LA FERTILITÉ

J’AI DES MENSTRUATIONS NORMALES, DONC JE SUIS FERTILE

C’est un mythe souvent répété chez les femmes. Il est faux de croire que, juste parce que vous avez vos règles, vous êtes déjà fertile. La réserve ovarienne (AMH), qui indique le nombre d’ovules dont une femme dispose à un moment donné et qui diminue avec l’âge, a une grande influence sur ce point. Il s’agit d’un chiffre clé pour évaluer les chances d’obtenir une grossesse, car plus la réserve ovarienne est élevée, plus la probabilité de tomber enceinte, tandis que plus la réserve ovarienne est faible, plus la qualité des ovocytes est faible.

L’ÂGE SEUL EST UN DÉTERMINANT DE LA FERTILITÉ FÉMININE

Il est bien connu que l’âge est un facteur déterminant lorsqu’il s’agit de tomber enceinte, puisque, comme expliqué dans le post jusqu’à quel âge on peut avoir des enfants, après 35 ans les chances d’obtenir une grossesse diminuent. Cela est dû au fait que la quantité et la qualité des ovules diminuent naturellement à l’approche de l’âge de la ménopause.

Mais l’âge n’est pas seulement un problème pour les femmes. En fait, la qualité du sperme commence également à décliner après l’âge de 35 ans. Après cet âge, les problèmes de qualité du sperme commencent à se développer :

  • La fonction des testicules
  • Diminution de la qualité du sperme
  • Faible concentration d’hormones
  • Diminution de la production de sperme
  • Augmentation des éventuels problèmes d’éjaculation
TOMBER ENCEINTE EST FACILE ET ENCORE PLUS SI VOUS AVEZ BEAUCOUP DE RAPPORTS SEXUELS

Ce sont deux mythes en un. Quant à la première affirmation concernant la facilité à tomber enceinte, elle est totalement fausse. En fait, pour chaque cycle ovulatoire, il n’y a que 20 à 30 % de chances de tomber enceinte (ce pourcentage diminue rapidement avec l’âge), selon une étude de la Société Espagnole de Fertilité.

En cas de rapports sexuels multiples, bien que les chances de grossesse soient augmentées, le nombre de spermatozoïdes dans chaque éjaculation diminue.

ON DOIT ATTENDRE UN AN AVANT DE CONSULTER UN SPÉCIALISTE

Ce mythe est très préjudiciable pour les couples ayant des problèmes de fertilité. Comme indiqué avant, l’infertilité est déterminée lorsque, après une année de tentatives, la grossesse n’est pas obtenue. Toutefois, cette maxime ne doit pas être prise au pied de la lettre. En effet, ce n’est pas la même chose d’attendre 12 mois pour consulter un spécialiste de la fertilité quand on a 30 ans que quand on a 35 ou 45 ans.

L’équipe d’Ovoclinic vous fait savoir que plus vous retardez la recherche d’une grossesse, plus vous devrez consulter un spécialiste de la fertilité.

CERTAINES POSTURES PEUVENT AUGMENTER LA FERTILITÉ

C’est l’un des mythes les plus répandus. Aucune preuve ou étude n’a démontré qu’une position sexuelle est plus propice à la grossesse qu’une autre.

CONSEILS POUR AUGMENTER LA FERTILITÉ

L’équipe de professionnels de la reproduction assistée d’Ovoclinic recommande les conseils suivants afin d’améliorer la fertilité :

  1. Avoir une alimentation saine et faire du sport régulièrement, mais sans excès. L’obésité, comme expliqué dans ce post, affecte la fertilité des femmes et des hommes.
  2. Éviter la consommation d’alcool, de tabac et de drogues, car ce sont des facteurs qui affectent négativement la fertilité masculine et féminine.
  3. Ne pas pratiquer de sports qui compriment les testicules ou impliquent tout type d’impact sur la zone reproductive
  4. Préservez votre fertilité si vous n’êtes pas encore prête à devenir mère.

Publications similaires